Navigation – Plan du site

AccueilNuméros18CartesLe lectorat de Via Tourism Review...

Texte intégral

1Les cartes qui suivent visualisent la diffusion de la revue en 2019, elles reposent sur l’exploitation des données fournies par OpenEdition, le groupe d’édition public dont elle fait partie avec 546 autres revues scientifiques1. Ces statistiques sont fondées sur le comptage des connexions faites par depuis des ordinateurs dont l’adresse IP indique dans quel pays ils se trouvent, le critère choisi est celui des « pages vues » (et – on l’espère – lues) par pays. Elle comporte plusieurs informations :

Figure 1 - Nombre absolu de pages vues

Figure 1 - Nombre absolu de pages vues

2Le nombre de pages vues et – espérons-le – lues est représenté sur la carte par des triangles dont la taille lui est proportionnelle, et le tableau 1 indique les pays où ce nombre est le plus élevé.

Tableau Nombre de pages vues en 2019

Pays

Pages vues

Pages par

100 000 hab.

Allemagne

204 340

246

France

46 369

69

États-Unis

29 086

9

Espagne

10 392

22

Qatar

9 950

351

Mexique

9 489

7

Brésil

8 734

4

Italie

6 971

12

Colombie

5 908

12

Maroc

4 866

13

3On peut s’étonner du nombre pages vues depuis l’Allemagne, mais leur nombre a fortement augmenté en 2019 pour toutes les revues du groupe OpenEdition (tableau 2), leur proportion est seulement plus forte dans le cas de Via que pour d’autres revues.

Tableau Allemagne et France dans le total de pages

Total

Allemagne

 %

France

 %

Décembre

17 892 550

3 630 095

20

3 878 698

22

Novembre

21 756 354

3 654 506

17

4 540 143

21

Octobre

22 724 869

3 970 818

17

4 373 372

19

Confins

1 577 029

257 046

16

168 224

11

Cahiers des Amérique latines

983 060

456 478

46

114 023

12

Cybergeo

1 918 937

460 430

24

467 546

24

Via

474 157

204 340

43

46 369

10

Figure 2 - -Nombre de pages vues en Europe

Figure 2 - -Nombre de pages vues en Europe

Nombre de pages vues par 100 000 habitants

4Le nombre de pages par 100 000 habitants (couleur de fond de la figure 1) est très bon en Europe de l’Ouest, mais moins en Europe de l’Est, bon aux Amériques et Océanie, faible en Afrique et Asie mais moins faible en Afrique australe et en Asie du Sud-Est.

5Le tableau 3 met en tête de classement des cas marginaux, où le ratio favorable est lié à la faiblesse de leur population : les îles Pitcairn, seul territoire britannique d’outre-mer dans l’océan Pacifique, d’une superficie totale de 47 km² et comptant une soixantaine d’habitants, l’île Christmas, un territoire extérieur australien situé dans le Nord-Est de l’océan Indien, les îles Svalbard et Jan Mayen, deux territoires norvégiens de l’océan Arctique. Il est toutefois intéressant de noter que même sur ces terres lointaines et isolées la revue compte quelques lecteurs. La présence dans la liste de la Polynésie française et de Saint-Pierre-et-Miquelon rappelle qu’une revue en ligne est tout aussi accessible pour les lecteurs d’outre-mer que pour ceux de l’Hexagone. Celle du Vatican du Qatar et de Singapour témoigne que ces micros-États comptent bon nombre de lecteurs malgré leur superficie réduite et celle de la France et de l’Allemagne bien que leur population soit très nombreuse le nombre de pages vues les maintient en tête de liste pour ce critère.

Tableau 3 Nombre pages vues par 100 000 habitants

Pays ou

territoire

Pages vues

Population

2019

Pages par

100 000 hab.

Pitcairn

2

67

2 985

Vatican

5

825

606

Polynésie française

1 660

279 287

594

Qatar

9 950

2 832 067

351

Île Christmas

4

1 402

285

Allemagne

204 340

83 132 799

246

Singapour

4 831

5 703 569

85

Svalbard et Jan Mayen

2

2 642

76

Saint-Pierre-et-Miquelon

4

5 716

70

France

46 369

67 059 887

69

6En fonction de ces données et en prenant en compte que ces pays et territoires avaient compté ou non des pages vues 2017, on peut construire une la typologie.de la figure 3.

Figure 3 – Une typologie

Figure 3 – Une typologie

7Un premier groupe est formé par les habitants de quinze pays ou territoires dont les habitants n’ont accédé à aucune page de Via en 2019, signalés par des points rouges sur la figure 1. Cette absence n’est pas trop préoccupante, puisque ce sont pour la plupart des îles à la population très faible ou même nulle, le Sahara occidental et la Corée du Nord, un des pays les plus fermés du monde. Cela souligne a contrario que la revue a des lecteurs dans les 233 autres pays et territoires.

8Dans trois pays (cercles rouges sur la figure 3) le nombre de pages vues a diminué entre 2017 et 2019 : Timor-Est (-5 pages), la Belgique (-4 529) et les Pays-Bas (–12 402).

9Dans 73 pays ou territoires aucune page n’avait été vue en 2017 et quelques-unes l’ont été en 2019 (de 1 à 234 pages). Les symboles correspondants à ce petit nombre de pages sont à peine visibles sur la carte mais ces pays sont en jaune sur la figure 3. En nombre de pages les premiers de cette liste de pays qui ont découvert Via figurent Cuba, le Zimbabwe, le Niger, la République centrafricaine, le Botswana, la Barbade, les Maldives et le Burundi. En population les principaux (qui ont tous plus de dix millions d’habitants) sont le Soudan, le Yémen, le Niger, le Zimbabwe, le Burundi, Cuba, le Sud Soudan et la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

10Enfin dans 157 pays ou territoires plus de pages ont été consultées en 2019 qu’en 2017, c’est le groupe le plus nombreux, ils sont indiqués en vert sur la figure 3.Cette progression va d’une seule page supplémentaire (Guyana) jusqu’aux dizaines de milliers de pages du Qatar, des États-Unis et de la France et même des 169 937 de l’Allemagne. Sauf pour la France les progressions des dix premiers sont supérieures à 90 %, même en partant d’une base déjà conséquente en 2017. Plusieurs d’entre eux sont des pays importants dans le champ scientifique et touristique (États-Unis, Espagne, Mexique, Brésil et Italie), on ne peut que s’en réjouir.

Tableau Variation du nombre de pages vues entre 2017 et 2019

Pays

2017

2019

Var 17-19

(pages)

Var 2017

( %)

Allemagne

7 403

204 340

196 937

93

France

19 544

46 369

26 825

41

États-Unis

2 598

29 086

26 488

84

Qatar

6

9 950

9 944

99

Espagne

518

10 392

9 874

91

Mexique

145

9 489

9 344

97

Brésil

414

8 734

8 320

91

Italie

494

6 971

6 477

87

Colombie

62

5 908

5 846

98

Singapour

36

4 831

4 795

99

Haut de page

Table des illustrations

Titre Figure 1 - Nombre absolu de pages vues
URL http://journals.openedition.org/viatourism/docannexe/image/6306/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1,3M
Titre Figure 2 - -Nombre de pages vues en Europe
Légende Nombre de pages vues par 100 000 habitants
URL http://journals.openedition.org/viatourism/docannexe/image/6306/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 1011k
Titre Figure 3 – Une typologie
URL http://journals.openedition.org/viatourism/docannexe/image/6306/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 1,4M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Hervé Théry, « Le lectorat de Via Tourism Review en 2019 », Via [En ligne], 18 | 2020, mis en ligne le 27 décembre 2020, consulté le 23 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/viatourism/6306 ; DOI : https://doi.org/10.4000/viatourism.6306

Haut de page

Auteur

Hervé Théry

Directeur de recherche émérite au CNRS-Creda. Professor de posgraduação na Universidade de São Paulo (USP-PPGH)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Via Tourism Review est mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Logo CNRS - Institut des sciences humaines et sociales
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search