Navigation – Plan du site

AccueilTous les numéros19 : 1Hors-dossierPrix IASPM-bfe Premières recherch...Entendre le récit dans les sons

Hors-dossier
Prix IASPM-bfe Premières recherches 2021

Entendre le récit dans les sons

Une enquête auprès de publics rock et folk
Hearing Sonic Narratives: a Survey of Rock and Folk Communities
Marion Brachet
p. 181-194

Résumés

Les apports de la narratologie cognitiviste à l’étude des musiques populaires ont récemment permis d’adopter des approches analytiques permettant de rendre compte des processus de narrativisation à l’œuvre lors de l’écoute, c’est-à-dire des modes de réception caractérisés par l’interprétation des éléments sonores et verbaux au travers d’un prisme narratif. Malgré la généralisation de ce cadre théorique, peu d’études de réception ont encore été réalisées pour renseigner ces processus de narrativisation. Cet article se propose de contribuer à leur compréhension grâce aux résultats d’un questionnaire en ligne portant sur la réception narrative des chansons rock et folk, en se concentrant ici sur les strates musicales non vocales des chansons. Les témoignages d’écoute mettent en évidence trois éléments majeurs jouant le rôle d’incitants narratifs pour la population enquêtée : la complexité de la forme, la présence de soli instrumentaux, ainsi qu’une atmosphère jugée immersive. En s’appuyant sur les descriptions de ces caractéristiques par les enquêtés, cet article tente d’affiner l’identification de ces incitants narratifs non vocaux dans un contexte musical défini génériquement.

Haut de page

Notes de la rédaction

Cet article a reçu le prix « Premières recherches » décerné par la branche francophone d’Europe de l’International Association for the Study of Popular Music (IASPM-bfE) pour l’année 2021.
Image 10000000000001C6000000647D30B3EC1FD54916.jpg

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2025.
Consulter cet article

Plan

Longueur des morceaux et forme musicale
Développements instrumentaux
Atmosphère musicale
Conclusion

Aperçu du texte

L’influence croissante de narratologies dites cognitivistes a récemment permis à la narrativité de gagner en légitimité en tant qu’outil théorique dans l’étude des musiques populaires. Faire de la narrativité un mode de réception davantage qu’une propriété inscrite dans les textes et placer l’accent sur les expériences individuelles permettant à chacun de reconstituer ou non un récit au contact d’un objet comporte deux atouts : d’une part, l’abandon du débat structuraliste concernant la possible existence d’un récit musical autonome, et d’autre part, une approche plus juste des paroles des musiques populaires, souvent (mais pas toujours) plus elliptiques et poétiques que « narratives » au sens romanesque du terme. Malgré ce tournant cognitiviste (Fludernik, 1996 ; Rudrum, 2005 ; Herman, 2009), les études ancrées dans de véritables enquêtes de réception restent minoritaires, notamment en narratologie musicale. Tout en s’appuyant sur les propositions de Fludernik et en travaillant sur...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marion Brachet, « Entendre le récit dans les sons »Volume !, 19 : 1 | 2022, 181-194.

Référence électronique

Marion Brachet, « Entendre le récit dans les sons »Volume ! [En ligne], 19 : 1 | 2022, mis en ligne le 01 janvier 2025, consulté le 02 octobre 2022. URL : http://journals.openedition.org/volume/10005 ; DOI : https://doi.org/10.4000/volume.10005

Haut de page

Auteur

Marion Brachet

Marion Brachet est docteure en musicologie de l’Université Laval (Québec, Canada) et de la mention « Musique, histoire, société » de l’EHESS (Paris). Après un mémoire de master sur les récits dans le rock progressif, sa thèse portait sur la narrativisation des chansons rock et folk et sur ses enjeux génériques et politiques. Ses recherches se situent au croisement de la narratologie et des études sur les musiques populaires, avec un intérêt particulier pour les réceptions et usages des objets musicaux.

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search