Navigation – Plan du site

AccueilTous les numéros19 : 2DossierNouveaux objets, épistémologies e...Musique et administration : inten...

Dossier
Nouveaux objets, épistémologies en mouvement

Musique et administration : intendance salutaire et dépendance délétère

Music and Administration: Helpful Support and Harmful Influence
Julie Oleksiak
p. 39-53

Résumés

Formulaires, e-mail, contrats et partitions… les écrits qui font aujourd’hui exister une création musicale ne se comptent plus sur les doigts d’une main. Comment alors comprendre le rôle des technologies administratives qui encadrent toute production musicale dans nos sociétés contemporaines ? Cet article propose de s’affranchir des catégories musicales à l’origine des distinctions disciplinaires de l’ethnomusicologie et des popular music studies pour poser quelques jalons à une réflexion sur les liens entre musique et administration. Entrant par la porte d’une création musicale transculturelle intitulée « 99 » produite par la fondation Royaumont, cet approfondissement du cas invite à dérouler une intrigue, qui, partant des écrits administratifs, interroge la fabrique de musique, les modes d’organisation, la construction d’individualités et les rapports de pouvoir dessinés par la gestion des ressources financières.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2026.
Consulter cet article

Plan

Ordre et ordonnancement
Dépersonnalisation et individualisation
Compromis et compromission

Aperçu du texte

La liste des écrits quotidiens qui fabriquent une création musicale est longue et celle proposée en exergue n’est pas exhaustive. La mise en œuvre de musique aurait ainsi pu se retrouver dans l’énumération d’Emmanuel Grimaud et Anthony Stavrianakis : « Qu’y a-t-il de commun entre l’élevage de poulets, la gestion des forêts, les flux financiers, l’université, la recherche, l’activité neuronale des patients comateux, les crashs d’avions, le FMI et les grands temples chinois ? » (2021 : 7). Leur postulat, en coordonnant un numéro de revue anthropologique sur la bureaucratie, est que « tous ces domaines font l’objet de technologies administratives qui les ont rendus étrangement comparables » (ibid. : 7). Dans cette même dynamique, cet article interroge les procédures administratives qui fabriquent des musiques, celles décelables dans une multitude d’écrits, cette paperasserie que l’on pourrait qualifier de bureaucratie. Il s’agit d’explorer dans le do...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Julie Oleksiak, « Musique et administration : intendance salutaire et dépendance délétère »Volume !, 19 : 2 | 2022, 39-53.

Référence électronique

Julie Oleksiak, « Musique et administration : intendance salutaire et dépendance délétère »Volume ! [En ligne], 19 : 2 | 2022, mis en ligne le 01 janvier 2026, consulté le 14 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/volume/10815 ; DOI : https://doi.org/10.4000/volume.10815

Haut de page

Auteur

Julie Oleksiak

Julie Oleksiak, docteure de l’EHESS (Spécialité musique, histoire et société) interroge dans ses recherches les enjeux sociaux, artistiques et politiques de la fabrication de musiques pour des acteurs qui font de celle-ci un engagement politique. Après un master autour des musiques revendicatives des amérindiens Wayana de Guyane Française, elle soutient sa thèse sur le milieu institutionnel de la culture en France qui prône le dialogue entre les cultures, notamment la Fondation Royaumont et son programme des musiques transculturelles. Sa recherche post-doctorale interroge aujourd’hui la mobilisation des droits culturels et l’autogestion dans les évènements musicaux du Pays basque. Fin 2021, sa thèse a reçu la mention du prix de thèse du musée du Quai Branly.

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search