Navigation – Plan du site

AccueilTous les numéros19 : 2Hors dossierArticleL’utopie björkienne d’une tribu h...

Hors dossier
Article

L’utopie björkienne d’une tribu humaine interconnectée

Björk’s Utopia of an Interconnected Human Tribe
Benjamin Lassauzet
p. 157-172

Résumés

Tout au long de sa carrière solo, Björk a manifesté des tendances cosmopolites marquées, ce dont témoignent ses paroles en langue anglaise, l’emprunt à des traditions musicales diverses et la participation de musiciens d’origines multiples dans ses albums. Ces collaborations et références à des traditions culturelles extra-occidentales s’associent le plus souvent à un déplacement de la perspective anthropomorphique (en supprimant la hiérarchie entre êtres humains, nature et technologie) en s’inscrivant dans une tradition païenne issue de sa propre culture islandaise, et visant pourtant à faire émerger un folklore sans peuple (folk) apparenté. Ce faisant, Björk opère une synthèse temporelle, puisqu’elle se réfère à la fois à un état pré-civilisationnel et formule l’utopie futuriste d’une tribu humaine atteignant l’unité par un rythme commun. Non contente d’inviter son auditoire, majoritairement occidental et urbanisé, à déplacer la focale du centre vers la périphérie, en brouillant les frontières et en faisant fusionner les langages musicaux, Björk propose ainsi de franchir une étape supplémentaire, proche de la pensée écologique de Timothy Morton, qui consiste non plus seulement à mettre à bas les oppositions entre les êtres humains, mais aussi à envisager différemment celles qui opposent l’humain au vivant, le vivant à la technologie, et la pureté à l’hybridation.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2026.
Consulter cet article

Plan

Vers une folkless folk music
Penser l’interconnexion
L’utopie panérotique de Björk

Aperçu du texte

Lorsque Björk fait son entrée dans le marché mondial de la musique à la fin des années 1980, elle fait d’emblée l’objet d’un processus d’éloignement faisant d’elle une figure exotique venue du Grand Nord. Bien qu’elle ne possède pas les attributs physiques stéréotypés associés aux origines vikings des Islandais (cheveux blonds, yeux bleus), son accent islandais très marqué lorsqu’elle s’exprime en anglais, ses yeux bridés, ses sourcils broussailleux, son nez rond et sa petite taille nourrissent un imaginaire qui la rattache aux communautés inuites (confirmant une identité nordique) voire asiatiques (nourrissant l’exotisme qui lui est attaché)… quand elle n’est pas perçue comme une extra-terrestre, ce dont elle s’accommode volontiers : « S’il faut que je sois appelée alien, elfe, chinoise, ou autre, pour avoir l’espace dont j’ai besoin pour faire mon propre truc, alors c’est super ! » (Gunnarsson, 1993) Dans sa monographie consacrée à l’artiste, Nicola Dibben a ainsi répertorié cent-...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Benjamin Lassauzet, « L’utopie björkienne d’une tribu humaine interconnectée »Volume !, 19 : 2 | 2022, 157-172.

Référence électronique

Benjamin Lassauzet, « L’utopie björkienne d’une tribu humaine interconnectée »Volume ! [En ligne], 19 : 2 | 2022, mis en ligne le 01 janvier 2026, consulté le 26 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/volume/10979 ; DOI : https://doi.org/10.4000/volume.10979

Haut de page

Auteur

Benjamin Lassauzet

Benjamin Lassauzet est docteur en musicologie et professeur agrégé à l’Université Clermont-Auvergne. Il est membre du CHEC (Centre d’Histoire « Espaces et Cultures ») et du CREAA (Centre de recherche et d’expérimentation sur l’acte artistique). Il a notamment travaillé sur l’humour musical (L’Humour de Claude Debussy, « Coup de cœur » du Prix France Musique Claude Samuel 2020) et l’identité islandaise dans la musique de Björk (« La pop music islandaise moderne de Björk », Prix Jean-Jacques Nattiez 2020).  

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-NC-ND-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-NC-ND 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search