Navigation – Plan du site
Introduction

Avant-propos

Foreword
Salah Amokrane, Pascal Cordereix, Naïma Yahi et Yvan Gastaut
p. 5-6

Texte intégral

Ce numéro a reçu le soutien de la Direction de l'accueil, de l'accompagnement des étrangers et de la nationalité (DAAEN).

1Les flux migratoires du xxe siècle ont offert à la France de grands artistes de variété. Mais cette aventure de l’exil a pu aussi, pour certains d’entre eux, inspirer des textes écrits dans la langue d’origine révélant la pluralité des attaches. Du point de vue de la circulation des biens culturels et des questions liées à l’identité, la chanson populaire constitue un objet de recherche passionnant permettant de cerner les trajectoires d’enracinement des communautés étrangères, et offrant un témoignage vivant du syncrétisme culturel à l’œuvre dans le répertoire de la variété.

2Forts de la mise en synergie de nos savoir-faire, nous avions organisé deux premières journées d’études le 23 et 24 octobre 2013 à la Bibliothèque nationale de France, consacrées aux liens intimes qui unissent la musique de variété à l’histoire de l’immigration au siècle dernier : « Avec ma gueule de métèque, la chanson française, miroir d’une société plurielle depuis 1945. » Depuis de nombreuses années déjà, chacun de nous est à pied d’œuvre pour promouvoir et valoriser la connaissance, la conservation et la transmission du répertoire de la chanson populaire immigrée. De plus, une partie des auteurs de ce numéro participent à un projet scientifique financé par l’Agence Nationale de la Recherche, sur les représentations des immigrés, notamment « arabes », sur les écrans français, piloté par l’Université de Nice, intitulé EcrIn (Écran et Inégalités1). Il mobilise, entre autres, les archives de l’Institut National de l’Audiovisuel.

3À travers cette fructueuse collaboration avec la revue Volume ! vous trouverez un premier travail de publication inspiré de ces journées d’études qui ouvre un chantier historique d’envergure riche des travaux déjà engagés précédemment. À travers des portraits, des analyses de stratégie culturelle ou des monographies, la présente publication questionne les enjeux identitaires mobilisés par les chanteurs d’origine étrangère. Elle s’applique à appréhender les artistes à travers leur parcours individuel, parfois exceptionnel ou à travers le marché des biens culturels parallèle mis en place à destination des diasporas et du pays d’origine comme le cas singulier de la communauté maghrébine primo-arrivante.

4Gageons que cette première publication donnera lieu à des recherches complémentaires qui viendront éclairer encore davantage des fonds d’archives publiques et privées, conservés ou récoltés par les institutions patrimoniales, les chercheurs et les associations qui œuvrent pour l’histoire et la mémoire de l’immigration et des quartiers populaires.

Haut de page

Notes

1 Voir le site du projet : http://ecrin.hypotheses.org/.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Salah Amokrane, Pascal Cordereix, Naïma Yahi et Yvan Gastaut, « Avant-propos », Volume !, 12 : 1 | 2015, 5-6.

Référence électronique

Salah Amokrane, Pascal Cordereix, Naïma Yahi et Yvan Gastaut, « Avant-propos », Volume ! [En ligne], 12 : 1 | 2015, mis en ligne le 30 novembre 2015, consulté le 16 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/volume/4641

Haut de page

Auteurs

Salah Amokrane

Salah Amokrane est le directeur de l’association Tactikollectif (http://www.tactikollectif.org).

Pascal Cordereix

Pascal Cordereix est conservateur des bibliothèques, responsable du service des documents sonores au Département de l’Audiovisuel de la BnF.

Naïma Yahi

Naïma Yahi est historienne, chercheure associée à l’URMIS (UMR Migrations et société) et membre de l’ANR Ecrin au sein de l’université de Nice Sophia Antipolis. Spécialiste de l’histoire culturelle des Maghrébins en France, elle est directrice de l’association Pangée Network. Auteure de spectacles et de documentaires, elle est la co-auteure de la comédie musicale Barbès Café et du film documentaire Les Marcheurs, chronique des années beurs (2013). Elle a également été la commissaire de l’exposition Générations, un siècle d’histoire culturelle des Maghrébins en France (CNHI, 2009) et a coordonné chez EMI Music, la compilation Hna Lghorba, Maîtres de la chanson maghrébine de l’exil 1930-1970 (2008). En 2013, elle a co-dirigé l’ouvrage La France Arabo-orientale aux éditions La Découverte.

Articles du même auteur

Yvan Gastaut

Yvan Gastaut est historien, maître de conférences à l’université de Nice Sophia Antipolis, chercheur à l'Unité de recherche Migrations et société (URMIS), spécialiste de l'histoire de l'immigration et de l’histoire du sport. Il a codirigé le catalogue Générations, un siècle d'histoire culturelle des Maghrébins en France (Gallimard, 2009), et publié Le métissage par le foot (Autrement, 2008) et L’immigration et l’Opinion en France sous la Ve République (Le Seuil, 2000), et dirige le projet ANR « Écrans et Inégalités (ECRIN) », Les « Arabes » dans les médias français de 1926 à nos jours (2012-2015).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

L'auteur & les Éd. Mélanie Seteun

Haut de page