Navigation – Plan du site
Tribunes

Les vidéos de festivals de musique : une approche « cérémonielle » de la musique en contexte médiatique

Music Festival Video: A “Media Events” Perspective on Music in Mediated Life
Fabian Holt
Traduction de Michael Spanu
p. 211-225
Cet article est une traduction de :
Music Festival Video: A “Media Events” Perspective on Music in Mediated Life

Résumés

Cet essai vise à conceptualiser l’émergence récente des vidéos promotionnelles dans la culture médiatique des festivals de musique, dont les implications vont jusqu’au cadrage disciplinaire des études audiovisuelles (audiovisual studies). Mon argument repose sur l’idée que, contrairement à d’autres formes de clips vidéo, les vidéos de festival à but promotionnel se définissent par une dynamique médiatique cérémonielle, fournissant un cas intéressant pour prolonger la critique du média-centrisme et du textualisme au sein des études audiovisuelles. Dans un premier temps, l’article resitue le discours sur les clips vidéo au sein de l’évolution générale du domaine médiatique et des sciences humaines. Dans les parties suivantes, je développe une approche anthropologique de la culture médiatique des festivals de musique : la deuxième section propose un état de l’art sur le concept de cérémonie médiatique, tandis que la troisième section reprend le concept pour interpréter les médiations audiovisuelles des festivals dans le cadre des transformations musicales et culturelles de l’EDM (electronic dance music), depuis la culture club des années 1990 jusqu’aux grandes scènes des festivals contemporains. Mon argument central est que les médiations des festivals, de la vidéo aux messages téléphoniques, sont façonnées par des processus rituels.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Le défi méthodologique du discours sur les vidéos de chanson
Les cérémonies médiatiques
Les vidéos de festivals de musique
Entre un et trois mois avant le festival : une fenêtre sur la liminalité
Durant le festival : liminalité
De deux à quatre semaines après le festival : adieu et répétition
Conclusion

Aperçu du début du texte

Dans les années 2000, les musiques house et techno se sont développées au-delà des clubs. Plus particulièrement, c’est sur les « dancefloors » des festivals d’EDM (electronic dance music) que ce développement a eu lieu. Ces festivals étant une industrie comme une autre, ils ont exploité l’attrait des consommateurs pour ce que l’on peut considérer comme un rituel culturel de masse, et ce par le biais des nouveaux environnements médiatiques, comme les plateformes de vidéos en ligne. Parallèlement à la mode des medleys de musique house, dans lesquels des fragments de tubes se succèdent dans un style bien différent de celui de la techno minimale et de ses grooves afro-américians par exemple, l’industrie s’est forgée un design visuel propre à l’univers et aux médiations numériques des festivals, passant notamment par les vidéos promotionnelles. En reprenant les codes et les modes de distribution de la culture de masse, ces vidéos en sont venues à définir l’identité des festivals. Elles s...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Fabian Holt, « Les vidéos de festivals de musique : une approche « cérémonielle » de la musique en contexte médiatique », Volume !, 14 : 2 | 2018, 211-225.

Référence électronique

Fabian Holt, « Les vidéos de festivals de musique : une approche « cérémonielle » de la musique en contexte médiatique », Volume ! [En ligne], 14 : 2 | 2018, mis en ligne le 26 avril 2018, consulté le 21 septembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/volume/5599

Haut de page

Auteur

Fabian Holt

Fabian Holt est professeur à l’université Humbolt de Berlin. Il a été professeur associé à l’université de Roskilde où il a enseigné dans le département Communication et Arts. Il a publié Genre in Popular Music (Chicago UP, 2007), codirigé avec Carsten Wergin Musical Performance and the Changing City (Routledge, 2013) et, avec Antti-Ville Kärjä, The Oxford Handbook of Popular Music in the Nordic Countries (2017). Holt fut post-doctorant à l’université de Chicago en 2003-04 et chercheur invité à l’université de Columbia en 2010-11.

Haut de page

Droits d'auteur

L'auteur & les Éd. Mélanie Seteun

Haut de page