Navigation – Plan du site
Articles

Olivia Ruiz. Les récits d’une ascension

Olivia Ruiz: the Narratives of an Ascension
Gabriel Segré
p. 23-43

Résumés

Olivia Ruiz est une chanteuse issue de la téléréalité aujourd’hui reconnue comme artiste phare de la scène underground française. J’entreprends dans cet article l’analyse des récits (propos, témoignages, textes de chanson, biographies et autobiographies, documentaires) de cette ascension et de ces passages successifs (de la téléréalité à la scène underground, de l’anonymat au vedettariat, de « produit commercial » à « chanteuse à texte »). Je mets en lumière, à travers le cas particulier d’Olivia Ruiz, les multiples conflits définitionnels d’authenticité, les luttes de classement, les constructions de réputation, stratégies de distinction et conflits de légitimités, observables tant dans les actes que les discours, sur soi et sur les autres, et qui révèlent un espace de lutte, constitué d’une pluralité de territoires artistiques, hiérarchisés, valorisés, disqualifiés, structurés autour d’un pôle « commercial » (les majors, la télévision) et d’un pôle de l’« art pur », de la création, de l’avant-garde (ici de la chanson à texte, du rock underground).

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2022.
Consulter cet article

Plan

Un parcours et un secret
Le parcours d’Olivia Ruiz
Le secret
Un parcours dit par les autres
Liens visibles et invisibles
Les qualités d’Olivia
Olivia par elle-même
Deux mondes et un passage
La vie d’artiste
Passages
Les passages et leur récit
Image, souillure et purification
De la télévision aux bacs de disques : reconfiguration et conséquences

Aperçu du début du texte

Olivia Ruiz est une jeune chanteuse que le grand public a découverte avec l’émission Star Academy. Elle a d’abord chanté dans les bals de province, des bars et des petites scènes locales, puis après son passage dans l’émission de téléréalité ou télé-crochet, elle s’est produite sur quantité de scènes musicales parisiennes et nationales (Olympia, Zénith entre autres), mais aussi au Théâtre national de l’Opéra-Comique (avec « L’Amour Sorcier », sous la direction de Mark Minkowski) ou au Théâtre national de Chaillot (avec la comédie musicale « Volver », inspirée de son histoire familiale, chorégraphiée par Jean-Claude Gallotta). Elle a chanté dans des petits groupes de rock locaux (Five), travaillé aux côtés de son père (chantant au sein de son orchestre Didier Blanc et la Belle Histoire), de Nikos Aliagas, l’animateur de la Star Academy et de ses élèves. Olivia Ruiz a également collaboré avec des artistes de la scène française, depuis Chet, Nery (ex VRP), les Weepers Circus, jusqu’à C...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gabriel Segré, « Olivia Ruiz. Les récits d’une ascension », Volume !, 15 : 1 | 2018, 23-43.

Référence électronique

Gabriel Segré, « Olivia Ruiz. Les récits d’une ascension », Volume ! [En ligne], 15 : 1 | 2018, mis en ligne le 05 décembre 2021, consulté le 13 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/volume/6089 ; DOI : 10.4000/volume.6089

Haut de page

Auteur

Gabriel Segré

Maître de conférences habilité à diriger des recherches (MCF – HDR), Gabriel Segré enseigne la sociologie de l’art et de la culture, la sociologie des médias et l’anthropologie à l’Université de Paris Nanterre. Chercheur au SOPHIAPOL – LASCO EA3932 (SOciologie, PHIlosophie et Anthropologie POLitiques – Laboratoire d’Anthropologie et Sociologie du Contemporain), il a longtemps travaillé sur les publics des institutions culturelles (théâtres, salles de spectacle, musées, festivals) et est auteur de nombreux rapports sur ces publics, commandités par des lieux et équipements tels que le théâtre Nanterre Amandiers, la Maison de la Musique de Nanterre, le musée de la Musique, la Gaîté Lyrique, le musée du quai Branly, le Jeu de Paume, l’Institut du Monde Arabe, la Bibliothèque nationale de France… Il a également travaillé sur les fans et la relation aux vedettes, sur les cultes profanes contemporains, sur la production de la notoriété, sur la téléréalité et sa réception, sur les musiciens, sur les publics de la culture, sur les pratiques musicales (écoute, achat, téléchargement, goûts…) des adolescents à l’ère numérique.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

L'auteur & les Éd. Mélanie Seteun

Haut de page