Navigation – Plan du site

AccueilTous les numéros18 : 2DossierArticlesVers une étude citoyenne des musi...

Dossier
Articles

Vers une étude citoyenne des musiques populaires ?

Towards a Citizen Study of Popular Music?
Christophe Levaux
p. 85-97

Résumés

Plusieurs décennies après leur apparition, les popular music studies auraient-elles dérivé vers l’entre-soi et l’élitisme contre lequel elles s’étaient initialement érigées ? Auraient-elles manqué d’embrasser les musiques populaires dans leur ensemble, tout comme de s’adresser à des publics plus larges qu’aux seuls initiés, comme certains l’avaient d’abord espéré ? Auraient-elles par ailleurs concédé une part de terrain fertile à certaines initiatives privées ou à vocation universelle comme l’encyclopédie Wikipédia ? Face à ces critiques, formulées par certains au sein même du champ, la présente contribution vise à mesurer l’intérêt, pour les popular music studies, de s’inspirer du tournant épistémologique suscité par la théorie de l’acteur-réseau de Bruno Latour et Michel Callon lorsque ceux-ci tentèrent, dès les années 1980, d’« ouvrir les boites noires » des faits scientifiques en vue d’en démystifier le contenu. Selon cette approche, faits et valeurs sont profondément interconnectés. Il s’agit alors d’imaginer de nouveaux dispositifs refusant les oppositions caduques entre savoir et pouvoir ou entre spécialistes et profanes, et d’ouvrir les sciences à la démocratie, notamment par le biais de la participation citoyenne.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2024.
Consulter cet article

Plan

Démystifier « la musique »
Faire entrer les sciences (musicales) en démocratie
Wikipédia, entre aubaine et dangers
Quelles perspectives ?

Aperçu du texte

Reportages, mémoires, collections ou encore commentaires de presse : bien que le projet d’étude des musiques populaires peut être retracé au moins jusqu’au xixe siècle (Middleton & Manuel, 2001), il faut attendre le dernier tiers du siècle suivant pour voir apparaitre les premières tentatives de fonder un champ d’étude qui leur soit entièrement consacré. En 1971, la revue Popular Music and Society est fondée à l’initiative de R. Serge Denisoff afin de donner aux musiques populaires leur « place méritée sur le plan de la compréhension et de la critique universitaire » (2). Dix ans plus tard, en 1981, le premier numéro de la revue Popular Music témoigne d’une ambition analogue : ses éditeurs, Richard Middleton et David Horn, visent à donner une « définition large » – aussi bien sur le plan historique, géographique que culturel – de la « musique des masses » de la société industrielle (1). En Europe et aux États-Unis, d’autres chercheurs comme Philip Tagg (1982), Simon Frith (1983), An...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christophe Levaux, « Vers une étude citoyenne des musiques populaires ? »Volume !, 18 : 2 | 2021, 85-97.

Référence électronique

Christophe Levaux, « Vers une étude citoyenne des musiques populaires ? »Volume ! [En ligne], 18 : 2 | 2021, mis en ligne le 01 janvier 2024, consulté le 26 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/volume/9449 ; DOI : https://doi.org/10.4000/volume.9449

Haut de page

Auteur

Christophe Levaux

Sapienza Università di Roma
Christophe Levaux est musicologue et chercheur à l’université de Rome « La Sapienza ». Il enseigne par ailleurs à l’université de Liège. Ses recherches portent sur la musique d’avant-garde et populaire du XXsiècle. Son approche s’inspire largement des méthodologies développées dans le secteur des Sciences Studies et de la Théorie de l’Acteur-Réseau en particulier. Il a publié des monographies ou co-dirigé des ouvrages collectifs pour Bloomsbury Academic, The University of California Press, ou encore Routledge.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

L'auteur & les Éd. Mélanie Seteun

Haut de page
  • OpenEdition Journals
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search